Science économique
Propositions premières

Chapitre 9 - Le salaire

9.1. Appelons « salaire » tout revenu du travail et rien que du revenu du travail.

1. Le travail qui procure un revenu est l’ouvrage produit par un individu au moyen de la dépense de son énergie et de son temps.

C’est un rappel de ce qui est admis au chapitre 2 au sujet du travail, avec la distinction entre travail-dépense (le moyen) et travail-ouvrage (le résultat).

2. Le revenu du travail est génériquement appelé « salaire » en science économique.

Les appointements, émoluments, gages, jetons de présence, pourboires, soldes, traitements sont, entre autres, des salaires. Mais les cachets, les honoraires, les piges sont souvent du chiffre d’affaires, comme le sont toujours les loyers perçus.

3. Seul un revenu du travail constitue un salaire.

Cette définition exclut du salaire tout intérêt, profit et plus-value. Seuls des individus perçoivent des salaires.

4. La distinction des rôles améliore la théorisation et l’organisation économiques.

Le travailleur et propriétaire, ou sociétaire, de l’entreprise qui l’emploie est d’une part salarié et d’autre part placeur. L’assimilation d’une classe sociale à un rôle économique repose sur l’idée atavique que la pratique des échanges économiques induit des intérêts irrémédiablement contradictoires.