Science économique
Propositions premières

Chapitre 8 - La répartition

8.15. Une retraite « par répartition » ne procure à ses bénéficiaires qu’un succédané de revenu car elle est en réalité par transfert.

1. La retraite dite « par répartition » est par transfert.

Ce transfert provient des cotisants et va aux pensionnés en faisant de ces derniers une sorte de prébendiers à titre viager.

2. À la retraite dite « par répartition » est opposée la retraite dite « par capitalisation ».

Elle aussi peut être plus exactement désignée : retraite par échange du service de placements contre sa rémunération.

3. L’une des deux sortes de retraite procure à ses bénéficiaires des revenus, l’autre un succédané de revenu.

La sorte de retraite qui procure à ses bénéficiaires des revenus est celle par échange du service de placements contre sa rémunération. L’autre sorte procure à ses bénéficiaires des pensions qui font fonction de revenu, ainsi que toute administration fiscale est conduite à le considérer dans ses définitions d’assiettes d’imposition.

4. Il n’est pas assuré du tout que le potentiel de bienfaits des retraites par échange soit moindre que celui des retraites par transfert.

Mais on peut s’attendre à ce que le potentiel de bienfaits des retraites par échange soit hors d’atteinte sans les réformes qui font basculer en économie de plein-échange.