Science économique
Propositions premières

Chapitre 2 - La marchandise

2.23. L’existence ou non d’un déterminant de tous les prix doit se déduire de l’étude des prix par catégorie de marchandise.

Ce point crucial de méthode est mentionné au chapitre 1.

1. Le déterminant principal de n’importe quelle valeur d’échange économique, ou prix, est-il toujours le même ?

Pour le déceler, une méthode s’impose : tout au long d’une enquête sur la formation des prix de chaque catégorie homogène de marchandise, postuler que ce n’est pas le cas, quitte à devoir conclure que dans la formation de tous les prix se trouve le même déterminant.

2. Si tous les prix n’ont en commun de n’être que des valeurs d’échange, alors il n’y a pas d’autres réalités primordiales à retenir en théorie économique de la valeur que celles dont le présent chapitre fait état.

La marchandise primaire et élémentaire est fournie par le travailleur en échange de la rémunération de sa prestation de service. L’autre marchandise élémentaire est fournie par l’épargnant en échange de la rémunération de sa prestation de service. La prospérité et la qualité de vie d’une population et de chacun des individus qui la composent dépendent beaucoup de la quantité et de la qualité du travail et des placements d’épargne de ses membres.

3. Le travail des hommes est le fait général auquel il semble le plus réaliste, le plus objectif et le plus nécessaire d’associer l’argent, et plus largement la vie économique.

Dans beaucoup de propos et de comportements, l’argent n’est pas associé au travail des hommes ou l’est très faiblement. Toute somme d’argent n’en constitue pas moins un pouvoir d’achat qui est le produit du travail ancien et nouveau d'hommes. Il n’y a là rien d’idéologique, au sens péjoratif de cet adjectif.

4. Quelle mentalité économique pourvoit le mieux à l’élévation de la qualité de vie ?

Est-ce celle qui met le plus l’accent sur les déterminants subjectifs, ou objectifs, des valeurs d’échange économique ? Quelle option  favorise davantage tant le sérieux dans la gestion des affaires publiques que la longévité et les autres qualités des produits manufacturés ? Le scepticisme politique du corps électoral serait-il ce qu’il est devenu si les réponses courantes aux deux précédentes questions étaient différentes de ce qu’elles sont ?