Le site l'économie demain ne sera plus accessible à partir du 31/03/2020 ; l'ensemble de son contenu restera disponible en pdf sur simple demande à l'adresse dominiquemichaut[at]lecodemain.net

Science économique
Propositions premières

Chapitre 7 - L'emploi

7.3. Le niveau du stock national de capital peut être le principal déterminant de la hauteur du stock d’emplois.

1. Cette possibilité varie selon le taux moyen de capitalisation.

Dans un pays, plus les taux de capitalisation sont élevés, plus le stock national d’emplois dépend du stock national de capital.

2. Le stock national de capital ne peut être le déterminant principal du stock d’emplois qu’en entreprises.

Mais les entreprises, celles des travailleurs indépendants comprises, ont dans l’économie un poids tel que les emplois qu’elles procurent sont ceux dont dépend le plus l’état général du marché du travail.

3. La relance par davantage de mises en capital n’a pas les effets pervers de l’alourdissement des charges publiques.

La relance par davantage de mises en capital n’a pas non plus les effets pervers qu’engendre une plus grande proportion de crédits dans le financement des entreprises.

4. Les conséquences qualitatives du niveau de capitalisation sont à prendre en considération.

Les conditions de travail dépendent en bonne part de la situation financière de l’employeur, quel qu’il soit. Les trésoreries chroniquement trop étroites sont des sources de tensions et de dérobades. En entreprise, les échéances s'honorent plus facilement quand le taux de capitalisation est élevé. La qualité de vie au travail s’en ressent. Les tenants du minimum de capital afin d’en maximiser la rentabilité n’aiment pas qu’on le leur rappelle : des qualités de vie se dégradent ou s’améliorent selon que des taux de capitalisation baissent ou augmentent.