Science économique
Propositions premières

Chapitre 7 - L'emploi

Dans toutes les phases de fluctuation de l’activité économique, le plein exercice de la rétroaction EPCE, Emploi > Profit > Capital > Emploi, est possible. De plus, il est nécessaire, car le prompt retour au plein-emploi chaque fois que ce dernier est compromis en dépend au premier chef.

L’une des entraves principales à ce plein exercice réside dans la rémunération rognée du placement d’épargne en capital — rognée ou carrément escamotée pour parachever l’euthanasie des rentiers par la glorification des récoltants de plus-value. Une autre entrave principale provient des finances publiques lorsque leur gestion ne respecte pas deux règles.

La dernière section du présent chapitre explique ces deux règles. Moins on s'en rapproche et plus la dégradation des finances publiques tire vers davantage de destructions d'emploi que de créations. Cela se produit par un mécanisme que la prise en considération de la rétroaction EPCE élucide.

La « finance de marché » qui prit son envol dans les années 1980 renforce les deux entraves principales à l’exercice de la rétroaction EPCE. Que cet exercice vienne donc enfin au premier rang des biens communs dans l’esprit public !  Sous le coup des effets des krachs les plus dévastateurs, les législateurs renforceront la réglementation de la finance moderne jusqu’à la rendre méconnaissable par rapport à ce qu’elle fut au pire de ses sévices. L’abandon de desseins bourrés d’effets pervers se joue pour beaucoup dans ce que l’économie politique rafraîchie parviendra à faire communément entendre.